jeudi 2 février 2017

check list - article fourre-tout

Il s'est passé tellement de choses et ces dernières semaines que mon recap de check-list maison me parait lointain.
C'est fou la propension que j'ai sur le net à faire strictement l'inverse de ce dans quoi je me lance ou que j'annonce. C'en est pathologique.
Il a donc suffit que je décide de recycler mon vieux blog pour en faire un journal de motivation du tri dans la maison pour que je m'y mette de moi-même (et avec l'aide précieuse de Charlie) tellement à fond que j'ai avancé à une vitesse délirante et sans prendre toujours le temps de glaner les clichés qui auraient été intéressants. Surtout que dans le même temps je commençais à m'éloigner des écrans et que du coup, la motivation pour écrire les articles m'a beaucoup manqué.

Du coup tout à tellement changé, et vite et tout rechange tellement dans ma maison que je n'arrive plus à me suivre moi-même. Donc le journal de rangement, ça ne fonctionne pas vraiment pour moi.

Mais j'ai l'intention de garder mon blog journal pour d'autres avancées (écologie au foyer, jardin et autosuffisance, bidouilles personnelles, projets, que sais-je) (non mais ne m'écoutez pas quand je dis ça de toutes façons je ferais sûrement le contraire...)

Alors je vous compile quand même ce qui me semble sympa à partager dans cet article fourre-tout, histoire de passer à autre chose mais de rigoler quand même un bon coup (à mes dépends, je vous rassure).

Vous avez dit versatile ? 

Moi ? A peine.
Quand vous disais que j'avais du mal à me suivre moi-même.

Ça, c'est notre coin lecture le 1 premier octobre.


J'étais tout fière d'avoir fait cette jolie cabane qui a servi.... 3 jour.

Et puis c'est devenu ça :

puis ça : ou l'inverse, je sais plus. 

Et au final mon mari a du virer le coin pour accueillir ma belle-famille à noël donc le gros canapé s'est retrouvé dos au mur sans plus aucun aménagement particulier. En voyant ça je me suis exclamée "Oh ! Mais c'est géniiiiiial ! Ça ouvre la pièce à mort, on a un vrai vis à vis avec l'autre canapé et ça sera moins embêtant pour l'aspirateur ".

[pas de photo]

Et ça fonctionne à mort.

Moi qui me suis triturée la tête pour des aménagements "spécial enfants" pendant des mois (des années).....

4 changements en 3 mois.

Toussapoursa....



La cuisine : le mammouth de ma check-list

Il nous aura fallu 4 heures à deux pour dégraisser le mammouth de rangement que constituait ma cuisine.

Ce n'était plus un tri c'était une purge !
Preuve en est, cette photo que Charlie a absolument tenu à faire pour montrer le nombre d'éplucheur que j'avais dans mes tiroirs !


Petit avant/après :



Et voici ce qu'on a bazardé  :


 Tadaaaaaam (oui, bon tadaaaam rien du tout puisque je n'avais pas pris de photo avant, disons que avant c'était... les portes de l'enffffeeeEEeeeeer. Un truc du genre)



C'te coup de d'vieux...

Le nido de mon fils, c'est devenu ça :


Vous le sentez avec moi là, le coup de vieux ? Celui qu'on prend quand votre fils possède désormais une table : une TABLE ! et plus aucun tapis de sol parce qu'il évolue DEBOUT.

Et ma fille possède désormais un bureau. Un BUREAU ! (article à venir) (ou pas)

Bouhouuuuu !



Ces petites victoires un peu ridicules sur la to-do list qui font du bien 

J'avais acheté Alice pour 2 sous en brocante comme accessoire d'une séance photo et au moment de la bazarder, son visage m'a happé. Ses grand yeux bleus clairs, son petit nez, ses bonnes joues.
Oui mais voilà, Alice souffrait d'un problème capillaire assez rude et semblait-il incurable.
C'est en voyant les gueules d'endive des poupons en supermarché que ma décision fut prise : j'allais sauver Alice.
3 ans, une perruque blonde et quelques clous plus tard, c'est enfin chose faite.
Alice s'appelle désormais Neyah et elle a trouvé une place dans le coeur de ma fille (qui ne joue pas à la poupée... Mais tant pis)
Croyez le ou non : this made my day...



Grande victoire aussi : Un an après sa naissance, mon fils a enfin son attrapeur de rêves !
C'est en recyclant le tissage circulaire que j'ai réalisé avec mon fils au sein que j'ai enfin trouvé le moyen de finir ce dreamcatcher qui défiait mon inspiration depuis des mois et des mois. En fait il attendait juste les bons éléments.




Allez, je vous laisse, j'y retourne.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire