mercredi 8 février 2017

Notre gestion des écrans

"Trapped in a box, four walls as sky
Got a screen for a window about two feet wide
My mind rides and slides as my circuits are
fried
No room for thought, use the box as my guide"

 

Ah la télé ! Que dis-je ? Les écrans !
Le diaaaaable !!

On est tous devant à longueur de journée (où suis-je moi-même en ce moment ?) mais on est tous d'accord pour dire que c'est pas bien.

Dans un sens, c'est vrai, les écrans à la base, c'est pas génial : c'est mauvais pour les yeux, le cerveau, ça nous abreuve d'images hypnotiques et nous place dans un statut de récepteur inactif ou actif et occupé à faire quelque chose de pas très utile à la place de quelque chose de forcément mieux.
Pour les enfants c'est encore pire : de l'obstacle à l'incarnation et aux apprentissages kinesthésiques indispensable aux jeunes enfants à l'addiction chez les ados, ça donne assez peu envie.
Logiquement, c'est comme la cigarette, au vu de leur casier judiciaire, on devrait tout simplement les bannir, et pourtant ils sont partout.

C'est qu'on y trouve bien quelque chose d'intéressant à ces écrans. Moi je trouve que, bien utilisés, ils apportent aussi leur lot de magie, de rêve, de créativité, d'évasion, d'apprentissage (si,si, j'étais mauvaise langue : ma fille a appris un tas de choses grâce à la télé).

Enfin bref, je vais pas m'étendre sinon ce sera un article pour Maman'dala et Petit Chou. ^_^

Je venais ici d'abord pour évoquer notre outil de gestion du temps passé devant les écrans.

Enfin pas seulement un outil justement, il y a un contexte :

- 1 : Nous parents

Exemplarité, exemplarité....
Je passe(très)  peu de temps devant les écrans en présence des enfants et mon homme aussi (à sa façon....).
Nous avons une télé, qui sert aux jeux vidéos et aux dessins animés de Minimog, mais elle n'est pas dans le salon mais dans une pièce à part (la future chambre supposée de mon fils en l’occurrence).
L'ordi aussi d'ailleurs.
J'ai depuis peu un portable et même un smartphone, (oh yeah!) mais je ne m'en sers pas pour autre chose que téléphoner et envoyer des SMS (et c'est déjà assez chronophage comme ça !!). A un moment donné je m'en servais aussi pour le net mais quand j'ai compris que je devais donner accès à mes données perso pour ça et que j'ai vu les visionnages compulsifs que ça engendrait j'ai laissé tomber. Mon mari en revanche lui n'a pas cette barrière.... Mais comme il n'est pas souvent là c'est moins grave ^_^. huhu !
Je ne réponds pas au téléphone quand nous sommes à table (à table les téléphones sont bannis), et parfois même quand je suis occupée avec quelqu'un. 

- 2 eux, enfants :

On essaye de gérer une introduction raisonnée aux écrans en fonction de l'âge de nos enfants.
Pour avoir des repères en la matière, je vous renvoies aux 3,6,9,12 de Serge Tisseron, que j'ai eu la chance de voir en conférence et je vous invite à y aller si vous en avez l'occasion. Je ne ferais pas ici un résumé des principes intéressants que j'en ai retiré sinon ça sera vraiment un article pour Maman'dala et Petit Chou. ^_^
Pas de chaînes de télé à la maison et un bloqueur de pubs sur l'ordi. Pour moins d'exposition à la publicité, une sélection active des programmes et aussi pour bien indiquer que la télé ça a un début et une fin (les chaines de dessins animés non stop, non merci).
Et donc nous sélectionnons les programmes télé, dont la liste à été mise à jour sur la page médiathèque.
Edit suite à un commentaire de lectrice : nous n'avons pas de tablette (à quoi servent ces machins?) et nous n'utilisons pas d'appli pour les enfants (ni pour nous non plus d'ailleurs). Je sais que des parents en utilisent pour des visées pédagogiques, mais j'avoue que là on entre dans un domaine où je n'y connais strictement rien et qui ne m’intéresse pas.

Et donc donc, nous avons mis en place un système de gestion du temps passé devant les écrans.
Je souhaitais quelque chose qui limite le temps, mais qui soit malléable, qui offre une certaines autonomie de gestion à une gamine de 4 ans et qui lui permette de vraiment percevoir ce temps pour elle qui n'en a qu'une notion assez fouilllie. Après deux ans de recherche je touchais au but mais ne trouvais pas  ZI outil, quand Charlie m'a donné l'idée....
des sabliers !


 Donc Minimog dispose de 6 sabliers d'1/2 heure pour la semaine (ça fait donc 3 heures : bravo, vous savez encore compter ;-), l'équivalent de 2 films). A répartir comme elle le souhaite en suivant toutefois 2 règles :
- pas de télé les jours où elle va chez sa nounou (car elle y regarde déjà la télé)
- pas de télé le soir et encore moins avant de se coucher. La seule exception que l'on fait à cette règle c'est quand on a des invités ou que l'on est invités, qu'il est tard, que les enfants deviennent incontrôlables et que la seule chose qui nous permet d'éviter les drames c'est de les coller devant la Reine des Neiges pour deux heures de sérénité entre adultes (bien méritées, na !).
Et le temps est le même pendant les vacances !!

Après quelques mois d'utilisation c'est totalement concluant. Minimog a vite adopté le système et cela a eu un impact positif sur sa pratique. Si les premières semaines, nous arrivions souvent le samedi sans plus aucun sablier, désormais il arrive (pas souvent mais de temps en temps quand même) qu'on ait du rabe en fin de semaine et que l'on passe des jours libres sans aucune demandes de télé !

Ceci est bien sûr notre gestion, à chacun la sienne.
Et si cela pourra sembler assez strict à certains d'entre vous (et pas assez pour d'autres), dites vous qu'en vrai, on est pas aussi rigides. Je ne compte pas dans les sabliers les moments où ma fille regarde le téléphone de son père quand il lui met une chanson de Vaiana par exemple.
Et puis on a nos principes,... et ce qui se passe en vrai. Je m'étais dit "pas de télé avant 3 ans" on a tenu jusqu'à deux ans. Je m'étais dit "pas de jeux vidéos avant 6/7 ans", elle a eu un appareil photo V-tech pour son anniversaire et elle a fini par comprendre qu'il contenait des jeux vidéos. Je suis certaine qu'elle aura un portable bien avant l'âge que je trouverais moi-même raisonnable...

Quand à ce qui se passe chez les autres, notamment chez la nounou, j'ai pour principe de ne pas m'en méler. Je confie mes enfants à des personnes en qui j'ai confiance, après, ce qui se passe là-bas est hors de ma portée. Chez mes parents les règles sont différentes, chez la nounou la pratique est différente. Pour moi l'essentiel est qu'à la maison, il y ait cette base qui lui apprenne que les écrans ça s'utilise avec raison et modération.

2 commentaires:

  1. Bonjour,

    Ici, nous n'avons jamais eu besoin de mettre en place des tas de règles car les enfants ne sont pas des fans de télé (ce qui nous simplifie la vie). Ils ont déjà un million de choses à faire : dessiner, peindre, bricoler, jouer aux play....,monter des spectacles, courir dehors, jardiner,... De ce fait, ils ne la réclament pas.
    Ils se mettent devant un DVD lorsqu'ils sont malades. C'est à peu près le seul moment où ils n'ont pas assez d'énergie pour s'adonner à d'autres activités.

    Je crois que votre premier point est le plus important.
    Je ne regarde jamais la télévision et mon mari qui aime beaucoup plus le petit écran est beaucoup moins à la maison que moi. Ils ont l'habitude de voir la télévision éteinte donc... pour eux la télé c'est un peu comme un meuble.

    Nous n'avons ni tablette, ni consoles.

    L'ordi est principalement utilisé pour mon travail. Nous essayons de ne pas passer trop de temps devant (mais c'est encore trop).

    Si tous les parents avaient votre point de vue, il y aurait certainement moins d'enfants avec des troubles...

    Bon mercredi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah non moi j'avoue que ma fille, malgré tous les efforts que j'ai fait pour la tenir éloignée des écrans et lui donner un environnement intéressant adore la télé !!

      Je n'ai pas pensé aux tablettes tiens, ça me passe tellement au dessus ces machins que j'avais oublié que ça existait ^_^. je vais rajouter un point la dessus dans mon article.

      Supprimer